TÉMOIGNAGES

Note : L’abréviation TDL est utilisée pour parler du trouble développemental du langage (autrefois appelé dysphasie ou trouble primaire du langage) afin d’alléger le texte.

dysphasie_quebec_coralie_2020

CORALIE

Coralie est une jeune adolescente de 12 ans présentant un trouble développemental du langage (TDL) moyen-sévère, un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) ainsi qu’une dyspraxie visuo-constructive.

À noter que la cooccurrence du TDL avec d’autres troubles comme le TDAH et la dyspraxie est fréquente.

BRIGITTE

Brigitte Therrien est une jeune femme de 34 ans présentant le trouble développemental du langage (TDL), autrefois appelé Dysphasie. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle n’a pas reçu son diagnostic pendant l’enfance, mais plutôt à l’âge de 32 ans. Un diagnostic aussi tardif aura malheureusement eu des répercussions dans bien des sphères de sa vie, notamment sur son parcours scolaire ainsi que sur le développement de son estime de soi.

dysphasie_quebec_brigitte-therrien
dysphasie_quebec_chloe_2020

CHLOÉ

Je suis une très fière maman d’une grande adolescente de 13 ans différente, mais tellement attachante. Chloé a un trouble développemental du langage (TDL) de modéré à sévère. Le diagnostic s’est confirmé à la maternelle après plusieurs rencontres et évaluations à l’hôpital Sacré-Cœur, au CLSC et à l’IRDPQ.