Outils pour l’aide aux devoirs

Par Megan, intervenante chez Dysphasie Québec


Il n’est pas rare pour les familles d’éprouver de nombreux défis lorsque vient le temps des devoirs. Toutefois, il existe plusieurs méthodes et outils afin d’alléger cette tâche quotidienne. Il faut garder à l’esprit que plusieurs facteurs peuvent avoir un impact sur le déroulement des séances de devoirs : fatigue, stress, difficultés d’apprentissage, routine instable, etc. Alors, que pouvons-nous faire pour aider nos jeunes pour que ces moments soient plus harmonieux? Voici quelques-unes des nombreuses astuces que j’apprécie particulièrement.

Planification du calendrier familial

La première étape à la réalisation des devoirs est la planification de ceux-ci. Pour faciliter la création d’une routine de devoirs, il faut avant tout connaître l’horaire familial afin de minimiser les risques de conflits d’horaire et de pouvoir créer une routine. Je vous propose l’aide-mémoire suivant d’Alloprof, qui vous aidera à créer votre calendrier familial.

 

Planification et structure des séances

Une fois le calendrier familial créé, il sera beaucoup plus facile d’y trouver une place pour les devoirs. Pour pouvoir insérer les séances de devoirs à l’horaire, il faut connaitre la durée de ceux-ci. Pour cela, il faudra une planification. La plupart des jeunes enfants n’auront pas la chance de développer cette compétence avant plusieurs années. Pourquoi ne pas profiter des devoirs afin de leur enseigner des techniques de planification? Ainsi, au fil du temps, ils deviendront plus autonomes pour planifier leurs devoirs et vous gagnerez du temps pour faire vos propres tâches.

La première méthode pour cela est de dresser une liste de tous les devoirs et autres travaux qu’ils ont à faire jusqu’à la prochaine liste. Si, par exemple, votre enfant reçoit une liste toutes les semaines, cette étape sera à refaire de manière hebdomadaire. Une fois la liste dressée, il faudra évaluer le temps de chaque tâche. Si vous avez préalablement fait le calendrier familial, il ne vous restera plus qu’à y ajouter les tâches selon l’estimation de leur temps respectif.

Selon, moi cette étape est cruciale au bon déroulement des devoirs, car autrement, il sera très difficile de trouver du temps pour les devoirs. De plus, le fait de favoriser une routine aidera grandement à la motivation de votre enfant et il pourra se fixer des objectifs plus facilement.

 

Espace de travail

Afin de maximiser la période des devoirs, il est impératif d’offrir un lieu adéquat pour leur réalisation. Je ne ferai que dresser la liste suivante afin de résumer les points à ne pas négliger :

  • Une partie de la table de cuisine afin de garder un œil sur votre jeune durant le souper
  • Un bureau adapté si le jeune est plus vieux et autonome
  • Une ambiance tranquille avec le moins de distractions possible
  • Une lumière adéquate
  • Le matériel nécessaire à portée de main et toujours rangé au même endroit

 

Gestion du temps et outil pertinent

L’un des défis principaux des leçons est leur durée. Afin de faciliter la gestion de cet aspect, je vous propose d’abord de diviser les périodes de devoirs par intervalles de 25 minutes maximum, puis d’enchaîner avec une pause de 5 minutes. Ainsi, le cerveau aura le temps de se reposer et d’être efficace durant les périodes de devoirs. Les pauses peuvent servir, par exemple, à aller écouter une vidéo amusante, à aller dehors, à écouter de la musique, prendre une collation, etc.

Pour s’y retrouver, je vous suggère l’utilisation d’un time timer. Je vous propose le lien suivant qui explique en détail son fonctionnement : https://www.bloghoptoys.fr/le-time-timer-loutil-parfait-pour-lautoregulation.

En bref, il s’agit d’un minuteur qui permet à l’enfant de voir combien de temps il lui reste à chaque tâche.

 

Quelques suggestions dynamiques

Si les mathématiques ne suscitent pas l’intérêt de vos jeunes, j’apprécie particulièrement l’utilisation de gobelets en styromousse.

Cliquez sur le lien suivant pour découvrir de quelle façon vous pouvez utiliser des gobelets de styromousse pour pratiquer les mathématiques : https://papapositive.fr/operations-multiplications-idee-geniale-progresser-mathematiques/

 

Une autre façon de pratiquer les mathématiques est d’utiliser votre plancher en céramique. On peut, par exemple, partir chacun sur une tuile et avancer lorsque nous avons une bonne réponse et reculer si ce n’est pas le cas. On peut également s’en servir pour compter les additions et les soustractions. Par exemple : 2+1, on avance de 2 cases, puis de 1. Cela ajoutera un visuel pour la compréhension de votre tout petit. On peut créer de belles affiches de révision en couleur avec nos jeunes avant la venue d’un examen, utiliser des jeux de société comme le Scrabble, créer des jeux maison d’association de mots avec leur définition, etc.

Bref, notre imagination est sans limites et il faut s’en servir lorsque vient le temps des devoirs. Plusieurs sites Internet peuvent vous aider à trouver des idées. J’apprécie particulièrement Pinterest à cet effet. Il suffit d’écrire « aide aux devoirs outils » dans la barre de recherche et vous aurez plusieurs suggestions à votre portée.

 


 

Bref, il existe une multitude d’outils et de méthodes pour rendre la période des devoirs moins difficile. Il faut garder en tête que peu importe l’astuce choisie, l’une des clés du succès reste la communication avec notre enfant : lui faire comprendre qu’il ne doit pas se gêner de demander de l’aide et l’écouter lorsqu’il est déjà saturé à l’école. Une période de devoirs n’est efficace que si le cerveau y participe. Au-delà d’une approche pédagogique, sentir qu’il a votre soutien lui apportera la plus grande aide possible.