QUAND CONSULTER?

Le dépistage précoce joue un rôle de premier plan en bas âge. Si un parent a des inquiétudes par rapport au langage de son petit, il doit alors insister pour que son enfant soit vu en orthophonie. Ainsi le spécialiste du langage pourra vérifier si les inquiétudes sont fondées et adapter le plus rapidement possible les méthodes d'apprentissage afin que le développement de l'enfant soit maximisé.

Chez les petits de 4 ans et moins, on suspecte la dysphasie quand il y a une lenteur des progrès spontanés normaux du langage. Voici quelques points de repère par tranche d’âge.

En tant que parent, il sera important de porter attention au développement du langage chez votre enfant et de consulter, s'il présente plusieurs des signes suivants :

Avant 18 mois

  • fait peu de gazouillements;
  • manque d’attention auditive;
  • a peu de contacts visuels;
  • n’essaie pas de répéter les mots entendus;
  • n’explore pas les divers sons du langage;

Entre 18 et 24 mois

  • a de la difficulté ou est lent à mémoriser des sons;
  • a de la difficulté à exécuter des consignes simples quotidiennes;
  • entre peu en contact avec les autres;
  • éprouve des difficultés d'attention et de concentration;
  • manque de souplesse à divers niveaux d'acquisition du langage;
  • accuse des difficultés relationnelles et comportementales entraînées par l'absence de langage.

Entre 2 et 3 ans

  • ne produit pas de phrases et communique principalement par gestes;
  • démontre une faible compréhension du monde qui l’entoure;
  • n’apprend pas de nouveaux mots;
  • se sent peu concerné par le langage;
  • laisse tomber de manière automatique le début des mots;
  • ne fait pas de phrases de 3-4 mots;
  • peut se faire comprendre seulement de ses parents;
  • n’est pas intelligible vers l’âge de trois ans.
dysphasie-quebec-developpement-langage-2-3-ans

"S’il est très difficile de comprendre les sons que produit l’enfant à 3 ans, il devient un bon candidat pour un suivi en orthophonie."

(Bernthal, Bankson et Flipsen, 2012)

Entre 3 et 5 ans

  • ne comprend pas les consignes avec des notions d’espace et de temps;
  • ne réussit pas à suivre des consignes plus longues;
  • pose peu de questions;
  • utilise peu de mots;
  • arrive difficilement à se faire comprendre par des étrangers;
  • s’exprime de manière inintelligible, adopte un vocabulaire imprécis et commet de nombreuses erreurs syntaxiques;
  • fait des phrases de style télégraphique, omet beaucoup de mots.
dysphasie-quebec-developpement-langage-4-5-ans

Entre 5 et 6 ans

  • a de la difficulté à suivre des consignes de groupe;
  • remplace des sons par d’autres;
  • emploie seulement de courtes phrases;
  • ne répond pas adéquatement aux questions;
  • a toujours de la difficulté avec le concept espace-temps;
  • raconte des faits de manière décousue;
  • persiste à faire des erreurs dans l’utilisation des mots.

Si votre enfant présente certains des points énumérés ci-dessus, cela ne veut pas automatiquement dire qu’il a une dysphasie, mais il serait suggéré de consulter en orthophonie.

Voici un outil important mis en ligne par l'Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec permettant aux parents de se repérer afin de savoir quand consulter en orthophonie.

En cas de doute, il est conseillé de consulter puisque le langage a des influences sur toutes les sphères du développement de l'enfant. Mieux vaut prévenir que guérir! L'orthophoniste est le professionnel de la santé qui offre des outils spécialisés afin de promouvoir le développement du langage.

Tel que dit dans la section En définition du menu La Dysphasie, le retard de langage, différent de la dysphasie, est noté sur toutes les sphères du développement du langage et est rattrapé au cours des premières années du primaire. Le trouble développemental du langage, autre appellation de la dysphasie, est, quant à lui, caractérisé par des irrégularités dans l’apprentissage du langage et l’absence de progrès significatifs sur une certaine période de temps. Le diagnostic de dysphasie peut être émis par un orthophoniste, un pédopsychiatre ou un neuropsychologue. Dans bien des cas, lorsque la dysphasie est un trouble suspecté chez une personne, ses fonctions cognitives seront évaluées afin de s'assurer que les symptômes ne sont pas associés à d'autres troubles. Notez cependant qu'avant que l'enfant ait 4 ans, aucune conclusion menant à une dysphasie ne peut être émise.

Références

OOAQ. (2002). Guide prévention des troubles de la communication à l'intention de la clientèle de la petite enfance.

Bernthal,J.E.,Bankson,N.W.,Flipsen,P. (2012). Articulation and phonological disosders: speech sound disorders in children (7th ed édition, xii tome). Pearson/Allyn et Bacon. Boston, Mass 389p.